À propos

La Baraque est depuis 2009 une maison privée et un centre d’art interdisciplinaire pour le développement des pratiques et activités des artistes/collectifs émergents des arts vivants. Elle a pour mission de rendre possible les initiatives les plus originales et expérimentales, souvent inclassables auprès des institutions, ce qui en fait un lieu de prédilection pour la relève créative.

Par ses activités de médiation culturelle, notamment celles reliées aux résidences artistiques qu’elle offre à chaque année depuis 2009, elle vise la découverte par un public local et international des tendances et mouvements qui se dessinent et foisonnent dans le paysage artistique interdisciplinaire émergent montréalais.

Lieu hybride entre le résidentiel et le commercial, La Baraque accueille également pendant sa saison annuelle (septembre à mai) des locataires étrangers ayant des compétences interdisciplinaires connexes à la gestion de son organisme (graphisme, gestion d’événement, etc.). Opportunité, il va sans dire, pour les étrangers, d’une expérience enrichissante à même leur lieu de vie, où ils s’impliquent naturellement dans la réalisation des activités, pendant leur séjour au Québec.

Logeant dans un bâtiment construit en 1874 où le temps a inévitablement laissé ses marques, La Baraque doit son nom à ce véritable lieu hors du temps, duquel elle tire son essence, et, qui résiste au monde moderne. située au cœur de Montréal, sur la décousue et animée rue sainte-Catherine est, l’ambiance qui règne entre ses murs est unique : lampes et bric-à-brac extravagant y côtoient un mobilier rustique, des tapisseries déchirées, des planchers croches et dévernis, des escaliers qui craquent et des portes qui grincent… Véritable maison « cachée » sous une apparence d’immeuble commercial banal, La Baraque comprend deux grands studios-lofts conjoints à une cuisine et à une salle de séjour d’époque. Le deuxième étage comprend sept pièces où logent régulièrement des colocataires étrangers, et ce, dans l’esprit des anciens commerces de la rue sainte-Catherine, dont les propriétaires vivaient au-dessus de leur magasin…

Ancien squat remis en forme pour survivre au monde contemporain, La Baraque est depuis plus de cinq ans un lieu de vie et un lieu d’art, une sorte de « Tout » qui impose ses couleurs à ses activités, aux créateurs qui les conçoivent et aux visiteurs qui y prennent part. elle comprend une dynamique qui lui est propre, elle est un lieu sans compromis, qui pense par lui- même, et qui incite autant à l’expression personnelle radicale qu’à l’émergence et à la prise de risques créatifs audacieux.